Les arbres fruitiers : comment bien les choisir ?

Photo Les arbres fruitiers : comment bien les choisir ?

Il existe une multitude d'arbre fruitier et de fruits : les longues tiges, les gobelets, les fruits à noyau… Comment choisir alors parmi ces nombreuses possibilités ?

Le choix selon les formes

Les basses tiges
Les basses tiges des arbres fruitiers sont en scion ou en gobelet. Les arbres fruitiers en scion sont des jeunes plantes de un à deux ans. Ces formes d'arbres affichent une tige unique ramifiée. Son principal avantage reste son prix. À l'inverse, les arbres fruitiers en gobelet sont plus âgés, entre 2 à 3 ans. De 3 à 4 mètres de haut, cette forme d'arbre vise à obtenir un sujet bas. Ces formes conviennent pour un verger et un jardin moyen.

Les hautes tiges
Les hautes tiges rassemblent les arbres fruitiers en demi-tige et en tige. Ces deux formes diffèrent par leur morphologie. De plus, la demi-tige est greffée à 130 cm, mais la tige à 180 cm. En outre, ces formes d'arbres assurent une importante production. Très esthétiques, ces plantes possèdent une durée de vie de 100 ans. De surcroît, les hautes tiges s'adaptent dans les jardins de grande taille.

Le choix selon le climat

Les fruitiers pour un climat froid
Le choix des arbres repose sur le climat de la région. Ainsi, les variétés de pommiers, de poiriers, de pêchers, de nectariniers, d'abricotiers, de pruniers, de cerisiers, de cognassiers, d'amandiers, de figuiers, de kaki, de noisetiers, de châtaigniers et de noyers supportent les conditions extrêmes de météorologie. Par ailleurs, ces arbres fruitiers se récoltent entre juillet et novembre. De plus, la majorité des fruitiers sont autofertiles. Du reste, les figuiers résistent plus au gel.

Les fruitiers pour un climat chaud
Pour un climat chaud, le choix se porte parmi l'abricotier, l'amandier, le grenadier, le jujubier, l'avocatier, le bananier, le cocotier, le litchi, le manguier, le papayer, le tamarinier, le goyavier, le pistachier, le carambolier… Certains fruitiers supportent mal les températures basses. Par ailleurs, le climat méditerranéen apporte un ensoleillement annuel, mais des températures douces. De plus, la sécheresse estivale s'étale sur 3 mois et la pluviométrie se situe entre 500 à 1 000 mm/an.

Le choix selon les variétés

Les fruits à pépins
Les arbres fruitiers de cette variété rassemblent les figuiers, les cognassiers, les poiriers et les pommiers. Dans le langage botanique, le pépin est une graine nue qui se trouve en quantité infime ou importante dans un fruit. Les fruits à pépins sont ainsi un groupe de baies. Néanmoins, ces arbres possèdent leur propre mode de culture. Par ailleurs, certains pépins renferment des substances toxiques, mais la consommation est rarement mortelle sauf à une dose importante.

Les fruits à noyau
Les arbres fruitiers produisant des fruits à noyau regroupent les abricotiers, les cerisiers, les pêchers, les nectariniers, les brugnoniers et les pruniers. En botanique, le noyau représente la partie centrale d'un fruit. Un noyau possède une enveloppe dure, mais un pépin est une graine nue. En général, ces fruitiers supportent les basses températures, mais nécessitent un minimum de chaleur.